Écrire dans une langue régionale. L’expérience piémontaise vue de l’extérieur

Tratto da Sergio Gilardino et Bruno Villata (eds), II Convegno internazionale sulla lingua e la letteratura del Piemonte, Vercelli 2000. Vercelli: VercelliViva, 159-193.

1. L’antagonisme linguistique de notre temps

Nous vivons une époque de changements dramatiques. La situation des langues dans le monde est bouleversée en profondeur, elle se transforme avec une rapidité vertigineuse. À première vue, le constat qui s’impose c’est que la diversité linguistique de l’humanité est en train de disparaître: la multiplicité des langues fond comme neige au soleil. Plus que jamais dans l’histoire, les langues dites «minoritaires» sont menacées par les quelques langues fortes, les langues nationales et internationales qui subsistent encore et qui prospèrent et se développent au détriment de tant d’autres. À plus long terme, même ces langueslà paraissent en danger: l’ascension de l’anglais, seule langue universelle de notre temps, semble irrésistible. Et pourtant – avec cet accroissement d’unités de plus en plus étendues, avec l’avènement de langues de plus en plus puissantes, avec la domination de plus en plus écrasante d’une seule d’entre elles, nous assistons à une poussée inouïe de langues régionales et locales, à une prise de conscience généralisée des dangers associés à l’uniformisation  langagière, au retour massif de revendications identitaires ancrées dans un environnement immédiat et ancestral. La situation linguistique de notre temps est caractérisée par ces deux mouvements divergents, par la lutte qui se joue entre deux forces opposées, par un antagonisme fondamental. À la globalisation galopante, nous opposons (ou du moins certains d’entre nous opposent) une résistance «particularisante» si j ’ose dire; face à l’envahissement d’une civilisation mondiale de plus en plus superficielle et monotone, quelques-uns d’entre nous prennent résolument la défense du droit à la différence – droit inaliénable et fondamental s’il en est. Ces dernières décennies ont vu l’avancement d’une monoculture à l’échelle mondiale, mais elles ont vu également la montée jusquelà inégalée des particularismes, la renaissance de cultures régionales.

[…]

Leggi tutto lo studio in PDF: Écrire dans une langue régionale. L’expérience piémontaise vue de l’extérieur

Argomenti: ,
Autore: Bossong Georg